Biographie (Français)

Hernán Neira a une double vocation, celle d'écrivain et d'enseignant universitaire.
De nationalité chilienne, il est né à Lima, Pérou, en 1960. Il a étudié et obtenu sa maitrise de philosophie à l'Université Catholique du Chili et y a également dirigé Perspectivas, une revue étudiante d'opposition à la dictature. De 1985 à 1992, il a vécu à Paris où il a aussi obtenu son doctorat de philosophie et étudié en parallèle la sociologie et la linguistique à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

Il a enseigné en France à l'Institut d'Etudes Politiques de 1991 à 1992, puis, de retour au Chili, à l'Université Australe du Chili de 1993 à 2007.

En outre, il a été professeur invité à l'Université du Chili, l'Université Diego Portales, l'Université de los Lagos, l'Université de la Frontera e à l'Université Nacional Andrés Bello, et enseigne depuis 2008 la philosophie politique à l'Université Santiago du Chili. En 2011 il a été élu au Conseil Académique de cette université.

Dans les livres et articles qu'il a écrits, il aborde une multitude de genres littéraires (roman, philosophie, articles sur la conjoncture culturelle et politique).

Il a publié les récits A golpes de hacha y fuego (Editions Andrès Bello, Santiago, 1995) ainsi que les romans El sueño inconcluso (Editions Planeta, Santiago, 1999) et El naufragio de la luz (Editions B, Barcelone, 2004, traduction française : Les naufragés, Les éditions Métailié, 2004).

Il a également publié les essais philosophiques El espejo del olvido (Editions Dolmen, Santiago, 1997), La cuidad y las palabras (Editions Universitarias, Santiago, 2004) et Vision de los vencidos, étude et transcription de Las memorias de Juan Bautista Tupac Amaru (Editions Universidad de Santiago, Santiago, 2009). Il a aussi collaboré de sa plume dans plusieurs journaux dont El Mercurio (Chili), et El País (Espagne) ainsi que dans le magazine Ecos de España y Latinoamérica (Allemagne) et The International Literary QuarterlyNew York.

Conférencier en de nombreux pays, son travail universitaire se centre autour de la philosophie politico-sociale, de la théorie littéraire et culturelle latino-américaine. Il a d'ailleurs publié des articles académiques sur ces mêmes matières au Chili, aux Etats-Unis, en Espagne, aux Pays-Bas et à Cuba et a, par ailleurs, reçu cinq fois le soutien du Fonds National de Recherche et des Technologies (Fondecyt).

Pendant ses années d'enseignement à l'Université Australe du Chili (1993-2007), il a aussi endossé des responsabilités directives au sein de cet établissement universitaire .

En 2003, avec son roman El naufragio de la luz, il a remporté avec l'unanimité le Prix du Roman Dos Orillas concédé par cinq maisons d'éditions européennes lors du Salon International du Livre Ibéro-américain de Gijon en Espagne.

El naufragio de la luz, dont la première publication s'est faite en Espagne, a été traduit en français (Les naufragés), italien, portugais et grec.

Son travail philosophique le plus récent a été traduit en Portugais (Brésil) et publié en trois livres: Leituras contemporâneas da modernidade, O indivíduo inquietante et  Olhares sobre a América (Editora da Universidade Federal do Paraná, Curitiba 2014).

Hernán Neira vit actuellement à Santiago du Chili.